Art & Design

ENSA Dijon

17.10.2016

Conférence

Pierre Creton

18h-20h • Amphithéâtre, Ensa Dijon

« Un artiste en travailleur agricole »

Pierre Creton est cinéaste et ouvrier agricole. Né en 1966, il vit et travaille à Vattetot-sur-mer (Seine Maritime). Il a fait ses études à la Villa Arson (Nice) et à l’Ecole des beaux-arts du Havre. Il décide de rester en pays de Caux et de devenir ouvrier agricole. Choisir une profession considérée comme en bas de l’échelle, relève d’une volonté de vivre les choses comme elles viennent. Apiculteur, horticulteur, saisonnier dans une endiverie, peseur au contrôle laitier, vacher, sont les métiers exercés au fil de contrats et de licenciements.

De chaque expérience naît la matrice d’un film. Ainsi, Une saison reflète la soumission exercée par son patron et ami Yves Edouard lors de son contrat à l’endiverie. Mais il y a aussi un parallèle avec la fiction qui, scénarisée, apparaît comme une hantise au trouble du réel. Ainsi dans Secteur 545, on peut voir le fruit de deux démarches : documenter le monde paysan contemporain et témoigner du travail quotidien et un entrelacement avec une fiction scénarisée.

“Pour dire comment s’articule ma vie et ma pratique de cinéaste, je voudrais citer Jean-Luc Nancy : Le paysan est celui qui s’occupe du pays, et il n’est pas pour autant forcément agriculteur. Un paysan est un ouvrier qui ouvrage le temps-et-lieu en même temps que l’objet ouvragé. Et c’est ainsi qu’il peut y avoir un paysan dans la pensée ou dans l’art : en tant que celui qui ne produit pas seulement, mais qui d’abord cultive, c’est-à-dire qui fait venir et qui laisse croître. Le paysan est aussi celui qui n’est pas tout dans son travail, celui qui donne lieu et temps à d’autres opérations que la sienne, à des mûrissements et à des attentes, à de très anciennes mémoires enfouies, à des croisements imprévisibles et à des virements de ciel. (Au fond des images, 2003)”. (Entretien avec Cyril Neyrat pour le Festival international du documentaire 2006).

Le « secteur 545″ désigne dans le pays de Caux les limites dans lesquelles Pierre Creton, peseur au contrôle laitier, exerce son activité auprès des éleveurs qui en font la demande. Au fil de ces rendez-vous réguliers, des relations se nouent, et Pierre Creton se risque à poser certaines questions, particulièrement celle-ci: entre l’homme et l’animal, quelle différence ? La première surprise passée, les éleveurs se prêtent au jeu. L’inattendu des réponses conjugué au regard de Pierre Creton nous fait partager, entre autres choses tout aussi inattendues, un moment d’humanité. 

Avec Vincent Barré (artiste, architecte de formation, professeur de sculpture à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris), Pierre Creton a co-réalisé Détour suivi de Jovan from Foula et L’arc d’iris (souvenir d’un jardin).

Biographie Pierre Creton

Pierre Creton est cinéaste et ouvrier agricole. Né en 1966, il vit et travaille à Vattetot-sur-mer (Seine Maritime). Il a fait ses études à la Villa Arson (Nice) et à l’Ecole des beaux-arts du Havre. Il décide de rester en pays de Caux et de devenir ouvrier agricole. Choisir une profession considérée comme en bas de l’échelle, relève d’une volonté de vivre les choses comme elles viennent. Apiculteur, horticulteur, saisonnier dans une endiverie, peseur au contrôle laitier, vacher, sont les métiers exercés au fil de contrats et de licenciements.

 

Conférence proposée par Philippe Bazin dans le cadre de l’ARC Documentaire

 

Visiteurs extérieurs :

  • Conférence gratuite, ouverte à tous.
  • Réservation obligatoire,  par email (nom, prénom, tél) jusqu’à la veille de la conférence à communication@ensa-dijon.fr.